Guin_e_Bissau_2011_465

 

Enfin la première phase de notre petit projet humanitaire est réalisée. Début février nous avons ouvert une petite école primaire à Bubaque.

L'enseignement se fait en français et au programme apprentissage de la lecture, de l'écriture ainsi que des cours de calcul, géographie, histoire de leur pays. L'éducateur souhaite également transmettre des lignes de conduite, des valeurs destinées à les aider dans leurs futurs choix d'adulte.

Mon amie Judith et moi-même sommes arrivées à Bissau fin janvier pour attendre le container qui transportait les pupitres qui nous avaient été généreusement offerts. Il y avait aussi des jeux, des livres, des vêtements d'enfants et quantité de matériel.

Exercice de patience: attendre le container, des formalités sans fin pour le dédouanement (aucune gratuité malgré que ce soit du matériel humanitaire offert).

Il faut avoir les nerfs solides pour envoyer un container à Bissau. Mais nous avions commencé et il fallait aller jusqu'au bout. Ouvrir une école sans matériel didactique, sans livres, sans pupitres ..

 

Guin_e_Bissau_2011_460cGuin_e_Bissau_2011_462

 

Enfin grâce à un ami du chanteur SIDONIO PAIS qui nous a généreusement prêté son camion et offert le transport de notre chargement de Bissau à Bubaque sur le bateau EXPRESSO DOS BIJAGOS tout est arrivé à bon port: matériel scolaire, machines à coudre, semences ...

A ce stade nous n'avions toujours pas trouvé un BON instituteur. Là encore Julien nous a beaucoup aidés et grâce à son entremise nous avons pu engager un excellent maître africain, Monsieur SECKOU SANE qui connait bien Bubaque pour y avoir enseigné quelques années auparavant.

 

Guin_e_Bissau_2011_463

L'instituteur prend les inscriptions


Dans le quartier de Baixada nous avons pris possession de la maison trouvée par JULIO DA SILVA, propriétaire de la guest house dans laquelle nous avons logé. Il a beaucoup aidé notre association et continue à le faire, grâce lui soit rendue  !! (dans un prochain post je vous parlerai de sa guest house DALILAN, avec vue sur la mer).

L'association ECOLE SOPHIA a conclu un bail de 5 ans avec le propriétaire de la maison et nous avons entrepris immédiatement les quelques travaux nécessaires à l'installation d'une école.

 

P1010472

Gianni devant l'école

 

Nous avons eu la chance quasi miraculeuse de rencontrer GIANNI, un homme adorable habitant dans le Valais mais en vacances à Bubaque Il s'est immédiatement mobilisé pour notre projet scolaire, a supervisé et participé aux travaux nécessaires. GIANNI ZEMOLIN fait maintenant partie de notre association et il se trouve encore à Bubaque où il exerce la petite supervision toujours nécessaire au commencement de toute activité.

En plus de ses connaissances technique il connait très bien l'Afrique et parle même le Krioulo, ce qui facilite bien les choses.

Guin_e_Bissau_2011_470

 

Nous avons 60 enfants, agés de 6 à 8 ans. Aucun n'a jamais eu quelque enseignement scolaire quel qu'il soit.

Malheureusement nous avons dû refuser beaucoup d'enfants faute de place.

Monsieur SANE a dû former deux groupes: 30 enfants le matin et 30 autres l'après-midi en sélectionnant parmi les plus démunis. L'école est absolument gratuite sans frais pour les livres, les crayons, etc ...

Avec un enseignement de qualité ces enfants vont progresser très rapidement.

Monsieur SANE habite dans ma maison et, comme il s'intéresse également à l'agriculture, que le terrain est grand et qu'il y a un puits, il profitera de la saison des pluies pour faire des plantations avec les semences que nous lui avons confiées. Il enseignera également à des petits groupes de femmes comment cultiver cartains légumes qui leur sont inconnus.  Nous avons déjà pu constater qu'il est très respecté.

Je vous tiendrai au courant de l'évolution de l'école, ainsi que des actions que notre petite association mène en Suisse/France pour financer les dépenses de l'école, le salaire de l'instituteur, ainsi que nos projets futurs.

 

Guin_e_Bissau_2011_433

Guin_e_Bissau_2011_466