Dès mes premiers voyages en Afrique j’ai tout de suite aimé et acheté les tissus africains, pour en faire des vêtements, pour la décoration, pour des cadeaux, ou parfois tout simplement parceque je les trouvais beaux. 

Lorsqu’il m’arrivait de séjourner – en transition – dans une chambre un peu tristounette et sans couleur,  le simple fait d’utiliser en couvre lit, drapé sur un canapé ou en rideau quelques pagnes de wax avec de belles couleurs et un dessin plaisant ensoleillait  instantanément un environnement sans âme.

family_pose__2_

Londres 1970 - Baptême de mon fils Emeka dans les bras de son parrain Chief Emeka Anyaoku (son épouse a un bien joli ensemble !!)

   

chan__2_

Le tissu est acheté .... j'attends le couturier

Il y a d'excellents couturiers à Bubaque, capable d'exécuter n'importe quel ensemble dans la journée, sur la base d'un modèle ou d'un croquis.

Le chat aussi apprécie les tissus africains:      cats__2_

kids_tree__2_

La SAIA bijago (ou jupe bijago faite de fibres naturelles) vêtement de base pour les femmes dans les TABANCAS (villages)

Dans les prochains messages je vais vous parler des différentes sortes de tissus que l'on trouve en Afrique, ainsi que des diverses utilisations possibles.

P1010227  DSCN2348  DSCN2346

Les tissus qui m’intéressent tout particulièrement et qui sont les plus appréciés en Afrique  sont les WAX,   LE BAZIN,   L’INDIGO, LE BOGOLAN  et en Guiné Bissau les PANOS DI PENTE, ou tissés avec le peigne.